• Sous la voûte céleste

     

    Epanchant sa douceur, lors de sa face blême,

     

    Sa majesté lunaire, en sa longue ascension,

     

    Caresse avec Amour, toutes les âmes en peine,

     

    Et le cœur des amants, qui s'aiment avec passion.

     

     

     

    Et le ciel étoilé, de sa voûte céleste,

     

    En décorant la nuit de ses feux argentés,

     

    Permet aux amoureux, dans leur Amour agreste,

     

    D'admirer sa beauté, puis sous elle, s'aimer.

     

     

     

    Puis au matin frileux, lorsque l'Aube se lève,

     

    Arborant, diapré, son fabuleux décor

     

    Tout d'Azur et de pourpre, et de couleurs de rêve,

     

    Amants et amoureux, très heureux s'aiment encor.

     

     

     

     

     

    Gérard Bollon-Maso

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :