• Quand vient la nuit

     

    Le jour semble alangui, dans la douce pénombre.

     

    Mais encore un peu bleu, s'efface lentement.

     

    Puis malgré sa langueur, le ciel se couvre d'ombre,

     

    Puis bientôt vient le soir, et le noir firmament.

     

     

     

    Les étoiles font voir, leur lueur argentée

     

    Scintillant dans la nuit, tels des pixels en feux.

     

    Et maintenant la Lune, est tout juste levée,

     

    Sa pâleur citron d'or, apparaît dans les cieux.

     

     

     

    Puis le vent s'est enfuit, giflant d'autres contrées.

     

    Il reviendra demain, et comme à chaque fois,

     

    Honteux d'être parti. Chargé d'odeurs fruitées,

     

    Il provient des vergers, situés vers chez moi.

     

     

     

    Les oiseaux se sont tus, le silence s'installe.

     

    Dans les prés, les sous-bois, tout le monde s'endort.

     

    C'est le calme complet, et on entend que dalle,

     

    Avant le lendemain, le bruit reviendra fort.

     

     

     

     

     

    Gérard Bollon-Maso

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :