• Plaisir innocent

     

    La jeune adolescente, allongée, alanguie
    Découvre par un soir de tendre solitude
    Son corps, ses plaisirs encor jamais assouvis
    Ses pensées s’enflamment pleines d’incertitudes

    Avec la candeur et l’innocence certaine
    De son âge, son instinct dirigeant ses gestes
    Ses mains glissent hésitantes et incertaines
    Sur sa jeune poitrine naissante et modeste

    Une douce chaleur l’envahit toute entière
    Puis des frémissements encouragent ses doigts
    Caressent son ventre et comme une prière
    Son esprit s’envole au ciel et bien au-delà

    Et elle atteint maintenant sa tendre blessure
    Tout juste recouverte d’un fin duvet brun
    Puis de son doigt blanc en pénètre l’ouverture
    S’active frénétique dans un long va et vient

    Le plaisir monte, monte de plus en plus haut
    Puis son corps est secoué de spasmes extatiques
    Et retombe pantelant vidé de tous ses maux
    Elle vient de découvrir le plaisir orgasmique.



    Gérard Bollon-Maso

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :