• Ma douce libertine

     

    Ma belle au charme fou, ma douce Libertine,

     

    J'aime quand tu es nue, et tu me fais l'Amour

     

    Dans tes bras attirants, ton regard de coquine,

     

    Tes appas délirants, qui hantent tous mes jours.

     

     

     

    J'aime quand sur ma peau, ta bouche me lutine,

     

    Et tes mains d'aventure, aux longs doigts de velours.

     

    Puis mes endroits secrets, que ta langue butine,

     

    Et tes seins opalins, que j'aimerais toujours.

     

     

     

    Car j'aime tout ton corps, ta taille mince et fine,

     

    Ton fessier d'airain, ta souplesse féline,

     

    Et ta chute de reins, ton ventre doux et blanc.

     

     

     

    Ta prairie odorante, aux senteurs enivrantes,

     

    Cachant un vrai trésor, un joyau envoûtant.

     

    Je t'aime grand Amour, compagne rayonnante.

     

     

     

     

     

    Gérard Bollon-Maso

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :