• Ce doux matin

     

    Ce doux matin, le ciel est empli d'écharpes roses

     

    Qui s'étalent déjà, puis s'enfuient dans l'azur.

     

    Alors le ciel paraît dans sa métamorphose,

     

    Bientôt il s'éclaircit, devient limpide et pur.

     

     

     

    Le soleil des beaux jours se lève, magnifique.

     

    Un frisson, un parfum, glissent parmi les roses.

     

    Des vagues de silence et au cri angélique

     

    Ondulent dans l'air doux, leur long vacarme en prose.

     

     

     

    Tout enrobé de vent, frémissant de soleil,

     

    Un oiseau sur fond bleu vole vers l'infini.

     

    Puis un torrent sauvage en ses flots de merveille

     

    Passe dans les sous-bois, filant vers la prairie.

     

     

     

    En ce matin d'azur qui s'éveille sublime,

     

    Une fontaine ainsi qu'un sanglot dans la nuit

     

    Diffuse sa chanson triste, tendre et divine,

     

    D'où s'envole un murmure en légers clapotis.

     

     

     

    Puis la vallée s'embrase en feux mystérieux,

     

    Qui donnent à ce matin des éclats éternels,

     

    Des éclats de lumière aux reflets lumineux

     

    Et qui éclaireront ce jour exceptionnel.

     

     

     

     

     

    Gérard Bollon Maso

     

     

     

     

     

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :