• La nuit a des douceurs de jour et de lumière,

    Aux désirs envoûtants d'un matin lumineux.

    Et dans un flot vermeil, les beautés de la Terre

    Apparaissent bientôt aux plaisirs de nos yeux.

     

    O suprême matin tout d'Amour et de vie,

    Embaumé de parfums de rose et de jasmin.

    Il ne vient des désirs de nature et d'envie

    D'un vol d'oiseaux qui danse et gazouille serein,

     

    D'une lumière d'or scintillant la rosée.

    D'un ruisseau turbulent bondissant dans les champs.

    Aussi d'un vent joyeux caressant la vallée.

    De la fraîcheur d'un air pur et revigorant.

     

    D'une cascade ardente écumant de rage

    Et dont l'écho sonore envahit les sous-bois.

    Et tout ça réunis dans un beau paysage,

    Que j'aimerais toujours le matin avec toi.

     

    Gérard Bollon-Maso

     

    Merci d'apprécier de me lire et d'apprécier ma poésie.


    votre commentaire
  • Les amants passionnés enroulent leurs serments

    Dans des éclats de Lune aux lueurs sensuelles,

    Eclairant leurs Amours dans les nuits de néant.

    Dès le jour s'effaçant, leur sourire étincelle.

     

    Leurs corps encor muets, s'éveillent lentement.

    Puis leurs mains s'agitent sur leurs formes charnelles.

    Leurs mots se mélangent à leurs baisers gourmands.

    Leurs désirs s'échangent au creux de leurs prunelles.

     

    Des soupirs s'échappent de leurs bouches béantes,

    Qui deviennent des cris aux notes haletantes

    Et qui s'élèvent au ciel comme un chant de vainqueur.

     

    Puis au soleil levant quand s'ouvrent les paupières,

    Ils se prennent la main, se tiennent par le coeur,

    Ils sont beaux dans l'Amour, heureux dans leur lumière.

     

    Gérard Bollon-Maso

    Merci de me lire et d'apprécier ma poésie.


    votre commentaire
  •             Une tendre flamme

    En ce jour naissant

    Réchauffe le âmes

    De tous les amants.

     

    Un ciel lumineux

    caressé de brise

    A chassé joyeux

    La lumière grise.

     

    La nature irisée

    Par de doux rayons

    Brille de rosée

    Comme des glaçons.

     

    La faune et la flore

    Encore en sommeil

    Au soleil se dore

    Après leur éveil.

     

    L'éther empourpré

    Vibrant d'hirondelles

    S'étire enlacé

    D'ivresse éternelle.

     

    La vallée altière

    Aux nombreux ruisseaux

    Collines, rivière

    Forme un beau tableau.

     

    Gérard Bollon-Maso

    Merci de me lire et d'apprécier ma poésie.


    votre commentaire
  • Lorsque tombe le soir sur la douce vallée,

    Que les feux de la nuit s'allument clignotant,

    Je m'emballe en espoir, tu es dans ma pensée,

    Ton charme et ta beauté surgissent chaque instant.

     

    Lors, le chant du ruisseau et celui des fontaines,

    Me rappellent ta voix aux sons mélodieux.

    Que je n'ai oubliée et qui berce mes peines.

    Tristesse du matin dans mes yeux pluvieux.

     

    Chargé de ton parfum, la brise me caresse.

    Tes battements de coeur se sont unis au mien

    Et rythment notre Amour dans des élans d'ivresse.

    Ils résonnent toujours dans mon ciel de chagrin.

     

    Des nuages câlins déversent tes paroles.

    Que des mots langoureux qui pénètrent mon coeur.

    Tout un flot de douceurs et qui vers moi s'envole

    Ce dont je vais rêver chaque nuit en couleur.

     

    Gérard Bollon-Maso

    Merci de me lire et d'apprécier ma poésie.


    votre commentaire
  • Le jour vierge et rêveur à l'Aube hésite encor

    Avant de déployer ses frileuses caresses

    Aux lueurs empourprées et de filaments d'or,

    Le décorant d'Amour tout en délicatesse.

     

    Splendeur d'un ciel d'Azur limpide et cristallin,

    Aux éclats diamantés irisant la nature.

    O vifs soupirs du vent parfumés de jasmin,

    Et oiseaux gazouillant dans la verte ramure

     

    Des jardins tout en fleurs des villages sereins,

    D'où l'on entend déjà le sanglot des fontaines.

    Le charme des sou-bois, la course des chemins,

    Les échos frémissants des forêts souveraines.

     

    La vallée en beauté de ce matin d'été,

    Nous fait comme cadeau, ses ruisseaux, ses rivières,

    Ses vergers de fruits mûrs et ses tons diaprés,

    Son espace enchanteur et ses douces lumières.

     

    Gérard Bollon-Maso

    Merci de me lire et d'apprécier ma poésie.


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires